tutoxphotoshop PageRank Actuel tutoxphotoshop http://sebsysteme.xooit.com/ :: Forum de discussions :: Sexe, Forum Sexy, tchat, planete, dvd, film, graphisme, tutoriel, photoshop, photoshop cs5, jeux, vidéo, pub, promouvoir, theme, news, bon plan, site, gratuit, personne, disparue, animaux, dessin, texte, demande, avatar, signature, header, santé, environnement, cuisine, bricolage, conseil, humour, programme, cinema, musique, rap hip hop, hard rock, variéte, international, sport, coin, climat, preservation, danger biocarburant, gaz, espace, maison, vehicule, roue, 2, 4, bébé, maman, papa, maison, emploi, offre, art, culture, rencontre, homme, femme Enquêtes et indicateurs -->
top

Enquêtes et indicateurs

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SebSysteme Index du Forum -> LE COIN DE LA PRESERVATION DE LA PLANETE -> DIFFERENTES FACONS DE LA PRESERVER
Auteur Message
SEBSYSTEME
FONDATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2010
Messages: 3 612
Localisation: ICI
Vierge (24aoû-22sep) 鷄 Coq
Point(s): 3 616
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 22 Nov - 18:14 (2010)    Sujet du message: Enquêtes et indicateurs Répondre en citant

Déchèteries : évolution 1996-2001
Le parc de déchèteries s'est considérablement développé en 10 ans, passant de 437 unités en 1992 à 2856 en 2001. Cette montée en puissance est le fruit d'une politique déchets volontaire de la part des collectivités et d'une sensibilisation accrue des ménages au geste de tri et au respect de l'environnement dans la mesure où les déchèteries contribuent à la prévention des dépôts sauvages.
Afin de mieux appréhender la situation nationale, l'ADEME a réalisé en 2001, une enquête exhaustive auprès des maîtres d'ouvrages de déchèteries de collectivités, dans la continuité de celle conduite en 1996.


Le parc

2 856 déchèteries en activité en 2001
Age moyen d'une déchèterie : 6 ans
77,4 % des déchèteries acceptent les déchets des professionnels

En 2001, on compte en France 2 856 déchèteries. En cinq ans, de 1996 à 2001, le parc a doublé. Très peu de déchèteries ont fermé sur cette période, les déchèteries existantes se sont en général développées, complétant leurs équipements et augmentant le nombre de leurs gardiens pour faire face à une forte hausse de la fréquentation et des tonnages collectés.
On constate également un léger vieillissement du parc des déchèteries : l'âge moyen d'une déchèterie est aujourd'hui de 6 ans contre 4 ans en 1996. Malgré cela, le parc demeure dynamique et adapte constamment la déchèterie aux comportements des usagers. Près d'un quart des déchèteries prévoit des réaménagements.
Les particuliers ne sont pas les seuls usagers des déchèteries car 77,4 % d'entre-elles acceptent également les déchets des professionnels mais généralement sous conditions. Trois fois sur quatre, l'accès est payant pour les professionnels et les différences de prix d'une déchèterie à l'autre sont très grandes. L'accueil des professionnels est plutôt le fait de déchèteries de taille moyenne, bien équipées et le plus souvent implantées en milieu rural.
 



La desserte

Plus de 21 000 communes desservies, soit 58 % des communes françaises
43,6 millions d'habitants desservis soit 73 % de la population française
En moyenne, 15 279 habitants desservis par déchèterie

Plus de 43,6 millions d'habitants sont desservis par une déchèterie, soit 73 % de la population française répartie sur plus de 21 000 communes. Amorcée en zone urbaine, l'implantation des déchèteries s'est étendue à l'ensemble du territoire national, les aires périurbaines et plus particulièrement les aires rurales rattrapant considérablement leur retard. Comparé à 1996, le taux de desserte de la population a progressé de 32 %. On peut en conclure que 12 millions d'habitants supplémentaires sont desservis au regard des données de 1996.
Les moyennes nationales cachent cependant de fortes disparités locales. Si, notamment dans l'ouest de la France, certaines régions atteignent des taux de couverture de leur population de plus de 90 %, comme en Bretagne, en Pays de la Loire ou en Poitou-Charentes, d'autres telles que l'Ile de France ou la Picardie sont nettement en retrait (taux de couverture de la population inférieur à 55 %). Pour 62 % des sites, le service est assuré en régie (la collectivité gère elle-même l'équipement avec du personnel communal). Non seulement les nouvelles déchèteries y ont le plus souvent recours, mais on observe également un retour à la régie de l'ordre de 10 % sur les anciennes déchèteries.

Le fonctionnement

Une déchèterie ouvre en moyenne 32 heures par semaine
Près de 5 000 emplois de gardiens, dont 67 % en CDI.
350 déchèteries utilisent les services de structures d'insertion

Au plan national, une déchèterie fonctionne en moyenne 32 heures par semaine comme en 1996. En réalité les différences sont sensibles, notamment en fonction du type d'habitat. C'est essentiellement en zone urbaine que l'on trouve les plus grosses installations (plus de 12 bennes à quai) et les horaires d'ouverture les plus étendus, avec notamment un accès autorisé le dimanche.
Les déchèteries représentent en 2001 près de 5 000 emplois de gardiens, dont les deux tiers en contrats à durée indéterminée. On a assisté en 5 ans à une forte progression des emplois ; en moyenne, une déchèterie emploie 2,1 gardiens contre 1,5 en 1996. D'après un petit calcul, pour ouvrir au public 35 heures par semaine en moyenne sur l'année, il faut recruter 2 gardiens travaillant 35 heures par semaine chacun.



Les déchets collectés
  • En moyenne, un habitant apporte en décheterie 143 kg de déchets par an

6,8 millions de tonnes de déchets collectées.
46 % sont valorisées
1,1 visite par habitant et par an

Les 2 856 déchèteries en activité en 2001 ont accueilli près de 48 millions de visites. Un habitant desservi se déplace en moyenne 1,1 fois par an. Elles ont reçu 6,8 millions de tonnes de déchets soit une progression de 79 % depuis 1996. Rapporté à la population desservie cela représente 143 kg par habitant et par an.
Ces apports sont constitués en proportions comparables de déblais/gravats, d'encombrants et de déchets verts, et dans une moindre mesure de matériaux recyclables.
80 % des déchèteries acceptent certains déchets toxiques, mais seules 57 % sont dotées d'équipements ou locaux spécifiques pour les recevoir. Les déchets toxiques ne représentent actuellement que 1 % des tonnages de déchets collectés en déchèterie. L'utilisation de la déchèterie est identique quels que soient les milieux (urbain, périurbain, rural) : même composition des apports ; même ratio d'apport par visite tous déchets confondus ou par grande catégorie de déchets. Les comportements des usagers des milieux urbain et rural sont donc aujourd'hui confondus pour les données ci-dessus.
 

  • Composition des déchets collectés en déchèteries en 2001

 

  • Destination des déchets collectés

 



Evolution 1996 - 2001

Comparaison à champ constant :
Hausse de 70 % de la fréquentation et de 27 % des tonnages
Diminution de la mise en centre de stockage passant de 56 % à 46 %

L'évolution du parc de déchèteries enquêté en 1996, stricto sensu, nous montre l'ampleur des évolutions qui ont eu lieu en cinq ans. Ainsi la fréquentation de ces équipements est passée de 0,7 visite/habitant desservi et par an à 1,2 en 2001 et les tonnages collectés ont augmenté de 27 % sans que la population desservie ait évolué. Cela montre que l'utilisation de la déchèterie s'est développée. De même, le taux d'équipement pour l'accueil des déchets toxiques a très fortement augmenté puisque sur les 1275 déchèteries ayant détaillé leurs équipements en 1996 et 2001, 4,5 % d'entre elles étaient équipées en 1996 contre 56,2 % en 2001, soit 659 unités équipées en cinq ans. Enfin, en augmentant la part de valorisation des déchets collectés et en diminuant la part mise en centre de stockage, les maîtres d'ouvrage ont amélioré la gestion de leurs équipements 
 

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Nov - 18:14 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SebSysteme Index du Forum -> LE COIN DE LA PRESERVATION DE LA PLANETE -> DIFFERENTES FACONS DE LA PRESERVER Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation





LIENS:    Forumlinker.com   Annuaire des forums    Magazine - Référencement    Référencement Référencement Gratuit OGame






Qu’est-ce que l’étiquetage ICRA ?
L’ICRA (organisme associatif) propose d’attribuer une étiquette a votre site internet afin de faciliter le travail des outils de filtrage (filtres parentaux...).
L’ICRA propose d’ailleurs un filtre parental libre et gratuit basé sur cet étiquetage.
www.icra.org


Tutoriaux Photoshop CS4 CS5, Flash CS4 CS5, The Gimp, Tuto Illustrator CS4 CS5, Photofiltre, Blender... Scripts, Ressources, Guides, Cours, ... protection des enfants sur internet Disclaimer pour sites adultes